SESRisks

By fcarpentier, 17 février, 2023
Equipe(s)
Agence de moyen
Titre du projet
Comprendre les sources et les impacts des risques multiples associés à la
transformation agroécologique sur le fonctionnement d’un socio-écosystème agricole
Nom de l'appel d'offre
MP XRISQUES
Coordinateur.trice
Gaba Sabrina
Participants de MaIAGE
Florence Carpentier
Partenaires (hors MaIAGE)
bioger, MIAT, CEBC
Année de démarrage - Année de fin de projet
2023-2026
Date de fin du projet
Résumé
SESRisks se déroulera sur la Zone Atelier Plaine & Val de Sèvre, une infrastructure de recherche sur laquelle
des suivis de la biodiversité, des fonctions écologiques, de l’usage des sols et des pratiques agricoles et
alimentaires sont réalisés pour les plus anciens depuis 1994. Ce territoire agricole de 450 km² regroupe près de
435 exploitations agricoles, et 24 communes (34 000 habitants).
Les recherches menées dans SESRisks se déclineront en 3 axes en interaction.
Axe 1 : Concevoir un cadre conceptuel présentant les articulations entre les différentes sources de risques
associés à la transformation agroécologique en tenant compte (i) de leur origine biotique, abiotique, économique,
sociale …, (ii) des échelles spatiales et temporelles auxquels ils s'expriment, (iii) des relations d'une part entre la
transformation (ex. type de changement de pratiques, magnitude de ce changement, Ă©chelle du changement,
acteurs impliqués dans le changement …) et ces risques, et d'autre part entre les différents risques identifiés, et
(iv) de leur effet potentiel sur les différentes composantes du SES agricole. Cet axe fournira ainsi une cartographie
des risques dans laquelle les enchainements causaux de la prise de décision à ses effets sur le SES seront
explicités.
Axe 2 : Comprendre le comportement et la perception des risques multiples par les différents acteurs du
SES. Des enquêtes et expérimentations (ex. jeux de loterie) seront menées auprès d'agriculteurs (min. 80 dont
20% d'agriculteurs en agriculture biologique), de techniciens de coopératives (dans min. 3 coopératives),
d'apiculteurs professionnels et amateurs (min. 30), de décideurs publics (min. 30 élus), et d'habitants (min. 100)
sur le territoire. Les enquêtes permettront de caractériser les modes de l'alimentation, la perception de la santé
du territoire et pour les agriculteurs leurs pratiques agricoles. Les approches expérimentales en économie (analyse
des comportements et modèles décisionnels) seront étendues pour intégrer le caractère multiple des risques
étudiés. L'analyse des données collectées permettra de déterminer les perceptions des risques multiples par les
différents acteurs d'un territoire, et de quantifier les liens entre les attitudes et perceptions des risques multiples
avec les modes d'alimentation, la perception de la santé du territoire, et pour les agriculteurs, leurs pratiques.
Axe 3 : Quantification des risques sanitaires, économiques et de production associés à la transformation
agroécologique. Cet axe combinera plusieurs analyses empiriques qui s’appuieront sur le cadre conceptuel
développé dans l’Axe 1. Nous analyserons les risques pour la production et la performance économique (marge
brute) dans des contextes de changements de pratiques (réduction de l’usage de pesticides, mélanges variétaux,
…). Ces analyses mobiliseront les parcelles d’agriculteurs sur lesquelles des expérimentations visant à favoriser
la transformation agroécologique sont menées actuellement par le CEBC (Gaba & Bretagnolle 2020). Nous
réaliserons des mesures de la co-occurrence de ravageurs, et de maladies fongiques et virales, de la biodiversité
(plantes adventices, carabes, pollinisateurs), des fonctions écologiques (régulation naturelle des ravageurs), de
rendement ainsi que des suivis des pratiques agricoles et une caractérisation du contexte paysager aux alentours
des parcelles (voir Bretagnolle et al. 2018 STOTEN pour les détails).
Année de soumission
2023