FAURE Léon

Les microorganismes sont capables de détecter de nombreux signaux environnementaux simultanément, de les transmettre et de les traiter au travers de circuits complexes pour au final prendre des décisions, modifiant leurs phénotypes. L’objet de cette thèse est d’exploiter et de modifier les circuits décisionnels des microorganismes pour le développement d’outils diagnostics permettant la détection multiplexe de biomarqueurs d’agents pathogènes.

ZAHERDDINE Jana

Dans l’ensemble des mécanismes de la bactérie pour adapter sa configuration aux ressources, nous souhaitons étudier en détail le rôle de la protéine appelée RelA. Cette protéine est associée à la traduction de la bactérie  (production des protéines) qui mobilise pour cela une si ce n’est la plus grande partie des ressources disponibles.